Campanie 2020 : itinéraire, budget

L'année 2019 a été riche en voyages... on ne pourra pas dire la même chose pour 2020 😓. Il y a pile un an le 1er confinement était déclaré. Ensuite l'ouverture de certaines frontières s'est faite petit à petit. D'un coup le choix des destinations accessibles s'est drastiquement réduit, à l'Europe essentiellement. Étant donné que nous voulions (enfin surtout moi 😬) du soleil, un pays méditerranéen s'imposait et l'Italie a été choisie naturellement. On a beaucoup hésité à aller à Venise tant qu'il n'y avait pas trop de monde mais je n'étais pas sûre de quoi faire autour (les Dolomites certainement), je me suis dit que la Campanie passerait bien sur deux semaines. Début juillet, je réserve les vols Paris-Naples pour 95€/personne avec bagages en soute inclus, prix imbattable !

Voici notre itinéraire :
Vendredi 11 septembre : Arrivée à Naples
Samedi 12 septembre : Visite du musée archéologique de Naples
Dimanche 13 septembre : Vésuve et Herculanum
Lundi 14 septembre : Paestum
Mardi 15 septembre : Naples
Mercredi 16 septembre : Pompéi
Jeudi 17 septembre: Dernière visite de Naples et départ sur Ischia
Vendredi 18 septembre : Ischia
Samedi 19 septembre : Procida
Dimanche 20 septembre : Ischia et départ pour Capri
Lundi 21 septembre : Capri
Mardi 22 septembre : Capri
Mercredi 23 septembre : Départ pour la côte Amalfitaine
Jeudi 24 septembre : Journée détente à Praiano
Vendredi 25 septembre : Ravello et Amalfi
Samedi 26 septembre : Sentier des Dieux et Positano
Dimanche 27 septembre : journée chill
Lundi 28 septembre : retour en France

Au niveau du budget on s'est fait un peu plaisir (surtout sur le dernier hôtel) vu que c'était nos seules vacances ensemble de l'année 🙂. Pour deux personnes, voici nos différents postes de dépenses :
Logement : 2214€
Resto et bar : 1277€
Transport : 593€
Visite : 293€

Au niveau du transport, nous avons choisi de ne pas louer de voiture. Pourquoi ce choix ? Car la Campanie est très bien desservie en transport en commun. De plus, comme nous prenions souvent le bateau ç'aurait été souvent un casse-tête. On n'a vraiment pas regretté de ne pas avoir pris de voiture ! De plus les transports sont vraiment peu chers.