Samedi 9 novembre : Shimanami Kaido : en vélo sur les îles de la mer intérieure Japonaise

Aujourd'hui est une journée chargée : en effet, nous partons pour nous balader en vélo sur les îles de la mer de Seto. Cette piste cyclable a été construite pour redynamiser la région qui se vide peu à peu de ses habitants qui partent travailler en ville.. Nous allons traverses plusieurs îles : Mukaishima, Innoshima, Ikuchijima, Omishima, Hakatajima et Oshima avant d'arriver à Imabari qui se trouve sur la grande île du Shikoku. En tout ça fait 70km et sans les arrêts pour les visites.

Pour démarrer nous devons aller dans la petite ville d'Onomichi en train local, et ce très tôt ! Comme nous avons prévu les 70km+ de vélo, en plus de visiter les monuments sur notre chemin et sachant que le soleil se couche à 17h, on ne doit pas traîner !!

Du coup levés 6h30, on s'habille vite fait et on prend le train direction Onomichi à 6h50. Bien qu'on soit samedi, les seuls autres passagers sont uniquement des lycéens ! Franchement moi qui me plaignais en prépa de devoir me lever le samedi, là j'ai l'impression que tous les élèves ont cours le samedi, certainement vers 7h30. Dur !!

Nous nous dirigeons directement vers la location de vélo qui se situe sur le port (j'avais bien repéré avant d'y aller pour ne pas trop perdre de temps) et il y a déjà pas mal de monde !! D'ailleurs on a bien fait d'arriver aussi tôt car à quelques secondes près on a la chance d'avoir les derniers "beaux" vélos, ceux juste derrière nous sont obligés de prendre des vélos de ville plus lourds et moins confortables que les vtc que nous avons. Sachez que si vous faites la balade en vélo, vous pouvez réserver votre vélo sur leur site, ce qui vous assurera d'avoir un bon vélo ! Aussi pour les rendre, pas de soucis, on peut les remettre dans n'importe quelle station sur quasiment chaque île et Imabari. Le mec de la location se montre un peu sceptique quand Pierre lui dit qu'on veut les rendre au bout vu la distance mais Pierre est confiant : aura-t-il raison ?

Bon, on règle les selles (les Japonais ont la fâcheuse habitude de régler leur selle de vélo HYPER BAS et pareil pour le guidon, hors impossible de relever le guidon il est au max mais les selles on peut les mettre à la bonne hauteur) on met les casques et c'est parti.

Pour rejoindre la 1ère île, il faut prendre un ferry qui nous y transporte et ça y'est, on peut commencer à pédaler !!

img

img

Notre premier pont à traverser : eh non, ce n'est pas de tout repos loin de là, il faut pas mal pédaler pour monter et arriver sur chaque pont !!

img

Le pont que nous venons de traverser

img

La mer, le soleil 💯

img

Nous sommes donc sur la 2ème île, Innoshima

img

img

img

La route

img

Nous arrivons à un premier temple

img

Le jardin du parking

img

L'entrée du temple

img

Celui-ci est fermé donc nous ne nous attardons pas

img

img

Un cimetière à côté

img

Nous nous dirigeons à présent vers un château assez atypique, celui des Murakami qui était une famille de pirates au XIVè siècle ! En allant au château il y a une belle montée et Pierre a impressionné des "mamies" japonaises en réussissant à monter sans descendre de son vélo (croyez-moi c'était vraiment dur ^^). Nous les retrouverons au château :)

L'encre des Murakami !

img

Des kabutos

img

Des habits de samouraïs de l'époque

img

img

img

img

Des kabutos

img

img

img

En revenant vers l'entrée, le groupe est arrivé et elles ont mis les kabutos sur leur tête Voici l'une des mamies 😄

img

En reconnaissant Pierre (le seul mec de la salle) elles lui ont direct mis un kabuto sur la tête et fait enfiler l'habit qui va avec et l'ont mitraillé de photos. Du coup on s'est pris au jeu 😂

img

Une des autres mamies

img

Bon il est temps de nous quitter avec le groupe des japonaises La vue depuis le haut du château

img

img

img

img

img

img

Bye bye château

img

img

img

On reprend nos vélos en direction de la prochaine île : Ikuchijima

Au milieu de pont

img

img

img

img

Des bâtiments sur la route

img

Nous arrivons ensuite au Kosan-Ji et quelle surprise ! Le site est immense, hyper coloré et très varié ! Ce temple est assez récent, à peine 50 ans ! Il est dédié à la mère d'un riche industriel originaire d'Osaka. Certains édifices me font penser à ceux vus à Nikko

img

img

img

img

img

img

Franchement nous sommes très surpris, nous ne nous attendions pas à voir un tel temple ici !

img

img

img

img

img

img

img

img

Les détails

img

img

img

img

img

L'automne nous poursuit

img

img

img

C'est très très vaste !!

img

Un Kannon de plusieurs mètres de haut

img

Il y a même une grotte où des milliers de bouddhas ont été sculptés à même la roche

img

img

img

img

img

img

img

img

img

img

Le monument qui ressemble à la porte Yomei-mon du sanctuaire Toshogu à Nikko

img

img

img

img

Quelques pas plus loin (toujours dans le temple) on change complètement d'ambiance ! Maintenant nous nous retrouvons quelque part en Méditerranée

img

Du marbre partout !

img

img

img

img

La vue sur les environs

img

img

img

img

img

img

img

img

La visite nous a pris 1h et il est presque midi et nous mourrons de faim : nous allons dans un petit resto quasiment en face du temple et mangeons des tempuras 🤤

Puis nous nous dirigeons vers un autre petit temple : le Jizo-in. Il est essentiellement constitué d'un petit édifice et d'une pagode

img

img

La vue depuis là haut

img

Ensuite je suis Pierre et alors qu'il m'avait semblé que le pont pour aller sur la prochaine île était encore loin, nous le prenons plutôt rapidement. C'est parti pour une montée puis enfin la délivrance la descente mais 😲 on se serait pas trompé là ??? Ah ben si, on n'est pas sur la bonne île 😠 Bon ben c'est reparti pour la belle montée ^^ et nous revenons sur nos pas afin de retrouver le bon chemin et d'aller sur Omishima

Comme Pierre se croit au tour de France et est parti plus d'1 km devant moi, j'en profite pour faire des arrêts photo car perso je suis ici pour profiter et non pas uniquement pour pédaler 😕

Le voilà le pont que nous cherchons !!

img

img

img

img

Des agrumes : ces îles sont réputées pour leur climat de type méditerranéen et donc la pousse des citrons est célèbre ici !!

img

img

img

img

img

img

img

img

On pédale on pédale et ça monte bien comme il faut, les cuisses commencent à bien chauffer et je commence à en avoir marre aussi sur le chemin d'Ôyamazumi-jinja, un sanctuaire shinto dédié au frère d’Amaterasu, une grande figure de la mythologie japonaise qui protège les marins et les soldats. De nombreux chefs militaires ont fait des offrandes d’armures pour avoir sa protection et 80% des armures historiques du patrimoine culturel au japon sont conservés dans ce sanctuaire !

img

img

Voici un camphrier de plus de 2600 ans

img

img

img

img

Après avoir visité le sanctuaire nous allons voir le musée où sont entreposés les habits et katanas des samouraïs

img

img

Certains datent de l'an 1350 !!

img

img

Et des armures datent du XIIè siècle

img

img

img

img

Plein de vieilles armures !

img

Il y a aussi toute une expo sur les animaux, notamment les poissons, crustacés, baleines et autres

img

Il est presque 15h quand nous quittons le sanctuaire et il nous reste encore bcp à parcourir en à peine 2h, notamment une belle montée sur la dernière île. Déjà là il faut encore se taper l'inverse du chemin et donc la montée de près de 2,5 km pour reprendre la route principale longeant la mer et franchement je suis un peu au bout du rouleau ! On s'approche des 50 km parcourus et j'ai pas l'habitude de faire autant de vélo. Il faut se rendre à l'évidence : impossible pour moi que nous soyons à Imabari à la tombée de la nuit :( Pierre est déçu car lui il aurait pu tracer mais on doit se résoudre à abandonner ici :snif:

Pour se consoler on se cherche un café et ça tombe bien y'en a un hyper sympa dehors

img

Pour se réconforter

img

La vue depuis le café

img

img

Dernière photos sur la plage

img

img

img

img

Nous rendons nos vélos au centre de location situé pas loin et merci google maps qui nous indique qu'un bus va passer d'ici 20 min et nous déposer directement à Fukuyama !! 👏

Le coucher de soleil depuis le bus

img

img

Nous rentrons donc à notre guesthouse où les filles veulent savoir comment ça s'est passé ! On leur raconte et on leur demande conseil sur où aller manger

Nous arrivons devant mais une autre personne fait la queue, c'est bon signe ! Nous attendons, la personne rentre dans le resto puis nous attendons encore 10 min et là un client du resto sort et vient nous chercher ^^ Il nous dit qu'il y a de la place à l'intérieur du restaurant pour attendre :) Nous entrons alors dedans et c'est un grand comptoir en U et là tous les clients du resto nous regarde comme ça 😯 rares sont les Occidentaux à venir jusqu'ici visiblement ^^

On peut enfin s'installer au comptoir sauf que ... tout est marqué en japonais et sur le mur donc impossible de traduire. Encore heureux nous connaissons quelques rudiments de japonais sur la nourriture et nous commandons donc 2 katsu curry

Voici ce qui arrive

img

Miam miam. Un me suffit mais Pierre veut en recommander un deuxième mais la serveuse ne comprend pas ^^ du coup d'autres clients nous aident et quand ils comprennent qu'il en veut un 2ème, ils sont hilares et viennent presque le féliciter 😂 Le client assis à côté de nous se met à nous parler et étonnamment malgré son âge (65 ans) il parle très bien anglais !! Il nous raconte sa visite de Paris il y a plus de 40 ans, qu'il a été à Nara hier, nous lui disons que nous y serons le week end prochain :) À un moment nous trinquons et nous disons "Kanpai" puis après avec un petit sourire on lui dit comment on trinque en France, en disant "tchin tchin". Au début il est surpris puis esquisse un sourire et faut chut avec son doigt sur sa bouche. Si vous êtes curieux regardez ce que cela signifie en Japonais 😅

Repus, nous allons nous coucher pas trop tard car demain grosse journée pour aller visiter l'une des plus grosses île de la mer de Seto : Shodoshima !